Le baccalauréat en droit procure une formation générale en droit (droits et libertés, droit civil, pénal, commercial, constitutionnel, administratif, international, du travail, social et judiciaire) ainsi que des apprentissages préparatoires à des études supérieures, à des études spécialisées ainsi qu'à des pratiques professionnelles diversifiées : droit, notariat, etc.

Le juriste formé dans ce programme aura acquis une discipline de l'esprit par l'apprentissage de la méthode, des concepts de base, des principes fondamentaux et des techniques de recherche propres au droit. Il saura aussi développer une approche intégrée des problèmes juridiques et de leurs solutions. Il saura être autonome et apte à s'adapter aux changements et à devenir agent de sa propre formation juridique permanente. Enfin, il sera capable d'identifier les rapports entre le droit et la société et de les intégrer au processus de résolution juridique des conflits.

Source : Guide pratique des études universitaires, SRAM, éd. 2012, p.178.

Devenir coroner

Le coroner peut être un médecin, un avocat ou un notaire et doit être membre du Collège des médecins ou du Barreau du Québec ou de la Chambre des notaires du Québec. Le coroner juriste est appelé coroner enquêteur.

Pour accéder à la profession, il faut posséder un minimum de huit années d'expérience pour un poste permanent. Quatre années sont exigées pour accéder à un poste à temps partiel.

Autres renseignements :


Coroner enquêteur

Officier public nommé par le gouvernement dont la fonction est de procéder à une enquête à la suite d'un décès de nature violente, obscure ou de nature indéterminée en vue de déterminer l'identité de la personne décédée, la date et le lieu du décès, les circonstances et les causes médicales probables du décès ainsi que de formuler des recommandations pour une meilleure protection de la vie humaine.

Tâches :

Effectue toutes les tâches du coroner investigateur :

  • Ordonne des autopsies afin de découvrir la cause des morts accidentelles, violentes, non naturelles ou mystérieuses afin d'en déterminer la cause réelle.
  • Dirige le personnel de son service ou requiert les services de spécialistes pour faire des autopsies, des analyses pathologiques ou toxicologiques ou pour recueillir les renseignements nécessaires à l'enquête.
  • Préside à des enquêtes post-mortem, consulte les experts témoins et étudie les causes.
  • Entretient des relations avec le personnel des services en santé publique afin de recueillir les renseignements qui ont trait aux causes.
  • Peut recourir à la saisie d'objets ou de documents, à l'interdiction d'accès du lieu d'un décès.
  • Peut exiger une enquête de la part des services de police.
  • Peut recommander une enquête publique.
  • Peut formuler des recommandations visant une meilleure protection de la vie humaine lors d'enquêtes publiques.

Effectue les tâches propres au coroner enquêteur :

  • Convoque les témoins de fait, les témoins experts et, de concert avec le procureur qui l'assiste, veille à les interroger.
  • Peut obtenir un mandat d'arrestation et de détention.
  • Peut formuler des recommandations visant une meilleure protection de la vie humaine lors d'enquêtes publiques.

Source : Repères


Universités offrant le baccalauréat en droit :

Pour plus d'information

Rencontrez la conseillère en information scolaire et professionnelle au local S-207.
Lundi au jeudi : 9 h à 12 h et 13 h à 16 h
Vendredi : 9 h à 12 h