Le diplômé en agroéconomie participe à la gestion d'une entreprise agricole ou d'une entreprise agroalimentaire privée ou coopérative et conseille les personnes responsables de ces mêmes entreprises. Il planifie et organise les fonctions de mise en marché et de marketing agroalimentaires.

Il peut aussi contribuer à la conception et à la mise en œuvre de projets de développement rural, régional et international.

Source : Guide pratique des études universitaires au Québec

Autres renseignements :

Professions reliées :

Agroéconomiste

Professionnel du domaine de l'agriculture dont la fonction est d'analyser la situation économique et financière des entreprises agricoles et agroalimentaires ainsi que d'effectuer du service-conseil auprès des agriculteurs tout au long du processus de production et de distribution, en vue de planifier et d'améliorer l'utilisation de l'ensemble des ressources nécessaires à la réalisation de ces activités.

Tâches :

  • Conseille les agriculteurs sur la planification, le financement et la gestion de leur exploitation.
  • Étudie les demandes de financement présentées par les agriculteurs aux organismes prêteurs publics (gouvernements) et privés (banques, caisses populaires).
  • Conçoit, administre et analyse des programmes gouvernementaux de crédit agricole et industriel, de soutien au revenu, d'assurance récolte et d'aide à la production qui sont destinés au secteur agroalimentaire.
  • Analyse différentes caractéristiques de l'évolution des marchés agricoles telles que la tendance des prix et des volumes de production et le volume des importations et des exportations.
  • Évalue les effets de l'évolution de l'environnement économique et de la conjoncture nationale et internationale sur le secteur agroalimentaire.
  • Planifie les achats et ventes d'intrants agricoles (céréales ou autres) pour les entreprises d'approvisionnement à la ferme.
  • Prodigue des conseils aux agriculteurs en matière de mise en marché ou de commercialisation de leurs produits alimentaires.
  • Agit à titre de conseiller en développement régional, en commercialisation et en distribution alimentaire.
  • Participe à des projets de développement international dans les pays du tiers-monde sur divers plans (vulgarisation, gestion de projet, analyse des problèmes de sécurité alimentaire, etc.).
  • Introduit des outils informatisés pour aider les agriculteurs à prendre des décisions en matière de production et de gestion agricole.

Source : Repères

Universités offrant le programme

Analyste financier

Professionnel du secteur des finances qui rassemble et analyse l'information financière (prévisions économiques, rendement financier des entreprises, tendance des titres de placement) et qui évalue les tendances économiques dans un secteur afin de donner des conseils financiers et de placements aux établissements ou à leur clientèle.

Tâches :

  • Recueille et analyse des données financières et de placements telles que les actions, les obligations et les autres investissements et les états financiers pour évaluer l'évolution de l'entreprise au cours des années.
  • Étudie la documentation fournie par les archivistes ou les documentalistes.
  • Interprète les données relatives aux investissements comme les cours, le rendement et les tendances à l'aide des rapports quotidiens sur les actions et obligations, les revues financières, les guides de valeurs mobilières, les états financiers et autres publications financières.
  • Calcule à partir des documents comptables un certain nombre de caractéristiques financières de l'entreprise qui fournissent des indications sur sa performance et sa situation financière.
  • Évalue les systèmes et les méthodes de contrôle financier appliqués dans les établissements.
  • Fait des prévisions sur les rendements et les tendances futures des investissements.
  • Rédige des rapports à l'intention de la direction ou des clients et présente ses recommandations sur des questions de nature financière et d'administration des fonds.
  • Effectue des recherches et des analyses pour déterminer la cause des baisses de rendement et la conjoncture financière défavorable et propose des moyens d'y remédier.
  • Exerce une veille continue de l'actualité au sujet de son secteur de travail.
  • Peut avoir à superviser le travail d'employés subalternes.
  • Peut avoir à rencontrer régulièrement des directeurs financiers ou des directeurs généraux des sociétés du secteur étudié.

Source : Repères

 

Expert-conseil en commercialisation

Professionnel du secteur du marketing qui conseille les représentants d'entreprises industrielles et commerciales sur les meilleures stratégies à adopter pour l'approvisionnement, la distribution, la mise en marché, la vente de leurs produits et le développement stratégique dans le but d'améliorer la rentabilité de l'entreprise, la mise en marché et la vente de leurs produits, dans le but d'améliorer la rentabilité de l'entreprise.

Tâches :

  • Discute avec les chefs de service des différents problèmes rencontrés.
  • Identifie et analyse les différentes pratiques et tendances en matière de commercialisation.
  • Étudie les débouchés possibles du marché.
  • Élabore des stratégies de commercialisation.
  • Formule des recommandations afin de maximiser les retombées et d'optimiser l'utilisation des ressources financières.
  • Développe des indicateurs et des modes de suivi de la performance.
  • Conseille les vendeurs sur la promotion des ventes.
  • Fournit des renseignements en ce qui a trait au positionnement du produit.
  • Fait enquête sur les plaintes exprimées par les consommateurs et y donne suite en faisant appel à sa connaissance du produit en cause.
  • Rédige des rapports périodiques sur la consommation des produits ou les services rendus ainsi que sur l'environnement commercial.
  • Dirige et coordonne les activités des techniciens.

Source : Repères

Universités offrant les programmes menant vers les professions d'analyste financier et d'expert conseil en commercialisation  :

Pour plus d'information

Rencontrez la conseillère en information scolaire et professionnelle au local S-207.
Lundi au jeudi : 9 h à 12 h et 13 h à 16 h
Vendredi : 9 h à 12 h