Le diplômé en chimie, compte tenu de la nature même de sa formation, touchera à plusieurs domaines de la vie économique dont l'environnement, la santé, l'alimentation, la pétrochimie, les pâtes et papiers, les textiles, la peinture et bien d'autres... Il aura aussi la responsabilité de concevoir ou de modifier des procédés de fabrication et des méthodes d'analyse dans divers secteurs d'activité.

Source : Guide pratique des études universitaires au Québec

Autres renseignements :

Comité sectoriel de main-d'œuvre des industries des produits pharmaceutiques et biotechnologiques

Chimie pharmaceutique

Ce programme spécifique est différent de la formation en pharmacologie. La chimie pharmaceutique se consacre à la recherche fondamentale, tandis que la pharmacologie concerne plutôt la recherche appliquée au développement de nouveaux remèdes et médicaments. Ce programme en chimie pharmaceutique vise donc la formation de professionnels capables de fabriquer des molécules biologiquement actives.

Le diplômé en chimie pharmaceutique pourra œuvrer dans les industries pharmaceutiques, biotechnologiques, agrochimiques, lithographiques (puces électroniques), ainsi que dans les industries des polymères et plastiques, des pâtes et papiers, des produits pétroliers, etc. Les institutions d'enseignement collégial et universitaire ainsi que le domaine des enquêtes policières scientifiques sont d'autres secteurs d'emploi susceptibles de faire appel aux chimistes pharmaceutiques.

Source : Guide pratique des études universitaires au Québec

Autres renseignements :

Professions liées :

Chimiste

Professionnel du secteur des sciences appliquées qui étudie la composition et la structure de la matière, ses propriétés et procédés de transformation et qui met au point la synthèse de produits chimiques, des méthodes et procédés industriels de préparation, de séparation, d'identification, de dosage et de purification des composés chimiques en vue de résoudre différents problèmes liés à l'énergie, à l'environnement, à l'alimentation et à la santé.

Tâches :

  • Fait la synthèse de composés et de produits.
  • Dose des ingrédients actifs et des contaminants.
  • Élabore des méthodes et techniques analytiques.
  • Procède à des analyses et expériences en chimie organique, minérale, physique ou biologique.
  • Analyse des nouveaux produits afin d'en déterminer la structure et les produits finis et ainsi d'en contrôler la qualité.
  • Rédige des comptes rendus de travaux scientifiques, des rapports de laboratoire et des rapports techniques.
  • Dirige et coordonne le travail des techniciens procédant aux analyses chimiques.
  • Surveille le choix des méthodes d'analyse et assure la gestion de l'assurance qualité.
  • S'occupe de la sécurité des matières dangereuses.

Source : Repères

Chimiste en contrôle de la qualité

Professionnel du secteur des sciences appliquées qui effectue l'analyse et le contrôle de la qualité des matières premières et des produits intermédiaires ou finis destinés à la consommation, ainsi que le contrôle des procédés chimiques de fabrication en laboratoire ou en usine en vue d'assurer l'élimination de tout produit qui pourrait être nocif et dangereux pour l'espèce humaine.

Tâches :

  • Veille à ce que de bonnes méthodes d'échantillonnage soient mises en application afin d'en arriver à une analyse exacte des procédés et des produits.
  • Prépare les solutions spéciales qui servent aux essais.
  • Fait des analyses exactes d'ordre qualitatif et quantitatif.
  • Détermine la vitesse de détérioration des produits chimiques et des composés qui sont entreposés.
  • Fait des essais et met au point des techniques et des méthodes analytiques.
  • Élabore les méthodes d'utilisation pour divers instruments d'analyse.
  • Interprète les résultats des essais et rédige des rapports.
  • Surveille et coordonne le travail de technologues en laboratoire.
  • Peut exécuter diverses fonctions administratives.

Source : Repères

Chimiste en transformation des aliments

Professionnel du secteur de l'alimentation qui participe à des activités liées aux opérations de transformation et de conservation des produits alimentaires en vue de contrôler la qualité des aliments, d'améliorer les produits existants et de concevoir de nouveaux produits répondant aux attentes des consommateurs.

Tâches :

  • Conçoit de nouveaux produits alimentaires et améliore les produits existants à partir de résultats d'analyses et de recherches.
  • Contrôle la qualité des matières premières, des produits en fabrication et des produits finis en effectuant divers tests (pH, acidité, humidité, gras, etc.).
  • Établit les procédés de fabrication, la formulation des produits et vérifie l'étiquetage nutritionnel.
  • Conçoit et implante des programmes d'assurance qualité reliés au secteur d'activité et s'occupe de la formation du personnel concerné.
  • Participe à la planification, à l'organisation, à la supervision, au contrôle et à l'évaluation des activités des usines de fabrication de produits alimentaires.
  • Travaille en équipe avec plusieurs départements de l'entreprise.

Source : Repères

Spécialiste en contrôle de la qualité (industrie pharmaceutique)

Technicien du secteur de la chimie appliquée qui effectue des travaux d'essai et de contrôle de la qualité au cours de la fabrication de produits pharmaceutiques en vue de s'assurer que ces produits sont conformes aux normes et règlements en vigueur dans l'industrie pharmaceutique.

Tâches :

  • Élabore et met en œuvre des méthodes d'échantillonnage et d'analyse physico-chimique pour évaluer les matières premières, les produits semi-finis et les produits finis.
  • Inspecte les procédés servant à la fabrication des produits.
  • Interprète, évalue et transmet les résultats d'analyse.
  • Vérifie l'intégralité des analyses, la qualité des données cliniques et la conformité des documents scientifiques et réglementaires.
  • Signale les manquements aux procédures et relève les anomalies liées à la qualité des produits.
  • Détermine les causes et établit des mesures correctives et préventives lorsque des anomalies sont relevées.
  • Participe au développement et au processus de validation de nouvelles méthodes analytiques.
  • Rédige et met à l'essai les protocoles des méthodes analytiques développées.
  • Vérifie les besoins en équipement et effectue la gestion de la maintenance des équipements en place.
  • Examine les méthodes et les pratiques utilisées pour l'emballage, l'entreposage et le transport afin de s'assurer qu'elles n'affectent pas la qualité des produits.

Source : Repères

Universités offrant le programme :

Pour plus d'information

Rencontrez la conseillère en information scolaire et professionnelle au local S-207.
Lundi au jeudi : 9 h à 12 h et 13 h à 16 h
Vendredi : 9 h à 12 h