Le diplômé en génie électrique aura les connaissances et les habiletés nécessaires pour étudier et exploiter les phénomènes électriques. Le programme permet d'acquérir de bonnes connaissances technologiques et scientifiques grâce à une approche axée sur la résolution de problèmes et sur la rentabilité, tout en conscientisant aux incidences sociales, économiques et écologiques des projets.

L'ingénieur électricien, en plus de l'apprentissage des sciences fondamentales de l'ingénierie, pourra choisir une orientation plus poussée en électronique, en informatique, en électrotechnique ou en communication.

Le diplômé travaillera à la production, au transport, à la distribution et à l'utilisation de l'électricité dans des secteurs aussi variés que l'industrie de la fabrication, l'électronique et ses applications multiples, les communications terrestres et spatiales et les contrôles automatiques.

Source : Guide pratique des études universitaires au Québec

Autres renseignements :

Pour porter le titre d'ingénieur, il faut faire partie de l'Ordre des ingénieurs du Québec.

Professions liées :

Ingénieur électricien (électronique)

Professionnel du secteur des sciences appliquées qui étudie, conçoit et met à l'essai des installations et des éléments électroniques utilisés dans des domaines tels que la télécommunication, l'instrumentation, l'aérospatiale et la technologie des ordinateurs en vue d'assurer la fabrication d'appareils de qualité conformes aux normes de sécurité établies et aux normes environnementales.

Tâches :

  • Dirige des recherches en matière de faisabilité, de conception, d'exploitation et de performance des systèmes électroniques de communication, d'instrumentation, de contrôle et d'automatisation.
  • Prépare des devis de conception pour les systèmes et les installations électroniques.
  • Conçoit des circuits, des composants, des réseaux et des installations électroniques.
  • Estime provisoirement les coûts et le temps de fabrication d'appareils et d'éléments électroniques.
  • Met au point des appareils d'essai et documente les procédures pour évaluer les circuits électroniques.
  • Surveille le montage de prototypes de circuits et de commandes utilisés dans des appareils tels que les radars, les instruments de télémesure, le matériel de navigation, etc.
  • Surveille la fabrication, l'essai et l'installation d'éléments et d'appareils électroniques afin d'assurer une fabrication de haute qualité et la conformité aux spécifications techniques et aux normes de sécurité.
  • Élabore des normes d'entretien et d'exploitation pour les systèmes et les appareils électroniques.
  • Recherche la cause des défaillances du matériel électronique.
  • Rédige des rapports, des fiches de fonctionnement, des guides sur l'évaluation, la modification, l'entretien et la réparation d'installations et d'éléments électroniques.
  • Prépare des documents contractuels et évalue des soumissions.
  • Supervise et coordonne le travail des techniciens, des analystes, des spécialistes et d'autres ingénieurs.

Source : Repères

Ingénieur électricien (énergie)

Professionnel du secteur des sciences appliquées qui travaille au développement, à la production, à la transmission, à la distribution et à l'utilisation de l'énergie électrique en vue de répondre aux besoins des utilisateurs de cette énergie, que ce soit à des fins de chauffage, de réfrigération, d'éclairage, de motorisation, de contrôle ou d'alimentation d'appareils électriques de toutes sortes.

Tâches :

  • Dirige des recherches en matière de faisabilité, de conception, d'exploitation et de performance des réseaux de production et de transmission d'électricité.
  • Conçoit, planifie et supervise la construction, l'installation et la vérification des circuits, des composants, des réseaux et des installations électriques.
  • Prépare des prévisions du coût et du temps de construction d'ouvrages électriques, de leur entretien et de leur réparation.
  • Prépare les plans de travail et les cahiers des charges.
  • Voit à la conception et à la fabrication de transformateurs, de lignes de transport et de postes de distribution.
  • Conçoit des convertisseurs qui offrent l'énergie électrique sous une forme répondant aux besoins des utilisateurs.
  • Participe à la conception et la régularisation de réseaux d'acheminement de l'électricité.
  • Surveille et vérifie l'installation, la modification, la mise à l'essai et le fonctionnement des systèmes et des appareils électriques.
  • Surveille l'installation et le montage de machines et d'appareils électriques pour s'assurer que la source d'énergie soit suffisante.
  • Inspecte les installations pour s'assurer qu'elles respectent les normes de sécurité.
  • Élabore des normes d'entretien et d'exploitation pour les systèmes et les appareils électriques.
  • Recherche la cause des défaillances du matériel électrique.
  • Prépare des documents contractuels et évalue des soumissions.
  • Rédige des rapports sur les travaux réalisés.
  • Supervise et coordonne le travail de techniciens et de dessinateurs.
  • Prévoit, si possible, l'insertion de dispositifs de production d'énergie renouvelable (éoliennes, panneaux solaires, etc.) sur les réseaux électriques existant ou en développement.

Source : Repères

Officier des transmissions (Forces canadiennes)

Officier de l'Armée de terre dont le rôle est de planifier et de gérer les systèmes de communication des unités et des quartiers généraux des Forces canadiennes déployés au Canada et ailleurs dans le monde en étant responsable de l'exploitation et de l'entretien de tous les systèmes de communication qui ne sont pas intégrés aux aéronefs, aux embarcations ou aux navires, et ce, en vue d'assurer l'efficacité des différentes opérations militaires.

Tâches :

  • Fournit les systèmes de communication aux quartiers généraux, aux installations de régie interne et aux unités déployées partout dans le monde.
  • Prend part aux activités terrestres ou aériennes touchant les systèmes d'information, de commandement et de contrôle.
  • Participe à la conception des systèmes et aux opérations en réseau.
  • Assure l'exploitation et l'entretien des systèmes de communication tels que les systèmes d'information automatiques conçus à des fins précises en appui au commandement et au contrôle du champ de bataille, à la reconnaissance et à la surveillance, ainsi qu'à l'acquisition d'objectifs, la gamme complète des systèmes radio, de la haute fréquence (HF) à la fréquence extrêmement haute (EHF), les systèmes de guerre électronique, les systèmes de cryptographie et de sécurité des communications.
  • Fournit des conseils sur l'usage des moyens électroniques de communication disponibles dans le cadre d'une mission, sur la façon de participer au déploiement de ces moyens ou sur la planification d'une opération.
  • Assure la gestion des ressources humaines et matérielles placées sous son commandement ainsi que des ressources financières mises à sa disposition.
  • Peut participer à la formulation des politiques ainsi qu'à la planification, la conception et l'acquisition de systèmes de communication pour tout le ministère de la Défense nationale.

 

Source : Repères

Officier en génie de l'électronique et des communications (Air) (Forces canadiennes)

Officier de l'Aviation dont le rôle est de fournir aux quartiers généraux, aux installations de régie interne et aux unités déployées partout dans le monde des systèmes électroniques de haute technologie dont, entre autres, les réseaux informatiques, les systèmes de communication nécessaires aux activités de surveillance, de reconnaissance, de renseignement, de gestion des données ou du contrôle de la circulation aérienne, et ce, en vue de rendre disponible en tout temps des systèmes de communication et d'information fiables et sécuritaires et ainsi assurer la réussite des différentes opérations militaires.

Tâches :

  • Participe à l'élaboration des politiques ainsi qu'à la planification, la conception et l'acquisition de systèmes de communication pour tout le ministère de la Défense nationale.
  • Assure l'exploitation et l'entretien des systèmes électroniques, de contrôle de la circulation aérienne et des communications stratégiques et tactiques.
  • Prend part aux activités terrestres ou aériennes touchant les systèmes d'information, de commandement et de contrôle.
  • Fournit des conseils sur l'utilisation optimale des systèmes de communications et des ressources électroniques.
  • Établit des programmes de maintenance préventive et de réparation de l'équipement.
  • Recherche les causes des défaillances des différents systèmes ou des problèmes d'entretien non prévus.
  • Assure la gestion des ressources humaines et matérielles placées sous son commandement ainsi que des ressources financières mises à sa disposition.

Source : Repères

Officier en génie électrique et mécanique

Personne qui, en tant qu'officier de l'Armée de terre, est responsable de la maintenance et du soutien technique de l'ensemble du matériel de terre de l'Armée de terre, de la Marine et de l'Aviation tel que les détecteurs radar, les matériaux de l'ère spatiale, le matériel informatique, les systèmes électroniques, hydrauliques et mécaniques, et ce, en vue d'assurer en tout temps le bon fonctionnement du matériel.

Tâches :

  • Assure la gestion des ressources humaines et matérielles placées sous son commandement ainsi que des ressources financières mises à sa disposition.
  • Veille à ce que le matériel soit en bon état et adapté aux fins du service.
  • Fournit des conseils à ses collègues.
  • Participe à la conception, la mise au point, l'évaluation et l'acquisition du matériel.
  • Accomplit des tâches de nature technique, tactique et administrative.
  • Analyse les contraintes (forces, température, vibrations, pressions) que subissent les mécanismes, les machines et les installations.
  • Surveille l'élaboration des plans de travail en indiquant les matériaux à utiliser et la méthode de fabrication à privilégier.
  • Recherche la cause des défaillances mécaniques ou des problèmes d'entretien non prévus.
  • Évalue les procédés, les installations et les produits pour assurer leur conformité aux normes de sécurité.
  • Établit des programmes de maintenance préventive et de réparation pour maintenir la qualité du matériel.

 

Voir les autres professions liées au secteur du génie dans les Forces canadiennes.

Universités offrant le programme :

Pour plus d'information

Rencontrez la conseillère en information scolaire et professionnelle au local S-207.
Lundi au jeudi : 9 h à 12 h et 13 h à 16 h
Vendredi : 9 h à 12 h