Le diplômé en génie géologique explore les régions dont le sol est susceptible de contenir du pétrole ou des minéraux. De plus, il rassemble et étudie des données relatives aux gisements de minerais afin de pouvoir conseiller le personnel qui œuvre à l'exploitation pétrolière ou minière sur les méthodes d'extraction les plus économiques et sur le choix des programmes d'exploration tout en cherchant à les optimiser. Il fait également une évaluation des problèmes techniques liés, par exemple, à la construction de barrages, ponts, tunnels et grands bâtiments en se basant sur les résultats de l'analyse des sols et des roches.

Source : Guide pratique des études universitaires au Québec

Autres renseignements :

Pour porter le titre d'ingénieur, il faut faire partie de l'Ordre des ingénieurs du Québec.

Professions liées :

Ingénieur géologue

Professionnel du secteur des sciences appliquées qui  étudie les ressources énergétiques et minérales et qui identifie et analyse des facteurs géologiques susceptibles d'avoir une incidence sur les grands travaux de génie civil, d'extraction minière, pétrolière et gazière en vue d'assurer le déroulement efficace et sécuritaire de ces travaux.

Tâches :

  • Dirige l'exploration de régions dont les formations géologiques peuvent renfermer du pétrole ou des minéraux et collige les données de la géologie régionale.
  • Planifie, élabore, coordonne et dirige des études théoriques et expérimentales en exploitation minière, en évaluation minière et des études de faisabilité relatives à l'industrie minière.
  • Dirige des analyses et des études sur les dépôts de minerai, les calculs de réserves de minerai et la conception des mines.
  • Fait l'analyse de données sismiques, de conductivité électrique, de densité, de susceptibilité magnétique ou autres.
  • Interprète les résultats du traitement informatique de ces données à l'aide des méthodes de la géostatistique et dessine les cartes appropriées.
  • Évalue et élabore des méthodes pour situer les formations renfermant du pétrole, du gaz, des minéraux et de l'eau de fond.
  • Dirige les étapes de forage et d'échantillonnage.
  • Dirige des études théoriques et appliquées du débit et de la contamination des eaux souterraines et élabore des critères pour la sélection, le traitement, la construction de sites et l'enfouissement sanitaire.
  • Évalue les problèmes techniques et conseille les spécialistes du génie civil lors de la construction de barrages, de ponts, de tunnels et de bâtiments.
  • Mesure et évalue l'impact des grands projets de construction sur l'environnement.
  • S'assure que le sol peut supporter la construction prévue.
  • Effectue la caractérisation des sols contaminés et établit les risques de migration des contaminants.
  • Conçoit et construit des systèmes de réhabilitation environnementale et de restauration de sites contaminés.
  • Assure la préparation de rapports de génie géologique et de recommandations.
  • Concoit, élabore et met à l'essai des applications informatiques pour la géophysique, la géochimie, la géologie, la représentation cartographique et les domaines connexes.
  • Peut présenter des conférences lors de différents colloques ou congrès.
  • Peut agir à titre d'expert-conseil.
  • Peut superviser des technologues, des techniciens et autres ingénieurs et scientifiques et assister le gestionnaire de projets.

Source : Repères

Possibilités de carrières dans les Forces canadiennes : officier du génie, officier du génie aérospatial, officier du génie électrique et mécanique.

Universités offrant le programme :

Pour plus d'information

Rencontrez la conseillère en information scolaire et professionnelle au local S-207.
Lundi au jeudi : 9 h à 12 h et 13 h à 16 h
Vendredi : 9 h à 12 h