Le diplômé en génie microélectronique aura à maîtriser les lois fondamentales qui entourent les propriétés des matériaux servant à la fabrication des composantes microélectroniques. Il aura à travailler aux diverses techniques de fabrication des dispositifs semi-conducteurs en général et des composantes fortement miniaturisées en particulier.

Source : Guide pratique des études universitaires au Québec

Autres renseignements :

Pour porter le titre d’ingénieur, il faut faire partie de l’Ordre des ingénieurs du Québec.

Professions liées :

Voir les professions liées à la formation en génie électrique.

Le programme de génie microélectronique offre une formation aussi généraliste que possible pour permettre à l’ingénieur de s’adapter aux fluctuations des besoins spécifiques des entreprises et aux besoins évolutifs de la profession. Le marché de la microélectronique est international, et les diplômés en génie microélectronique sont en demande, aussi bien au Québec qu’ailleurs au Canada, aux États-Unis et en Europe. Les compétences de l’expert en microélectronique sont requises dans l’industrie des télécommunications, de l’automobile, de l’aérospatiale, du biomédical, des ordinateurs et dans l’industrie militaire.

Source : Université du Québec à Montréal

Universités offrant le programme :

Université du Québec à Montréal

École de technologie supérieure (programme court en génie électrique : télécommunications et microélectronique accessible après un baccalauréat)

Polytechnique  (génie électrique, concentration microélectronique)

Pour plus d’information

Rencontrez la conseillère en information scolaire et professionnelle au local S-207. Lundi au jeudi : 9 h à 12 h et 13 h à 16 h Vendredi : 9 h à 12 h