Le diplômé en génie minier repère l'emplacement des mines et détermine à l'aide d'études et d'estimations la rentabilité de nouveaux gisements de minerais en vue de l'exploration. Il coordonne et surveille l'aménagement et l'exploitation proprement dite. Les principaux employeurs sont les grandes entreprises ou les gouvernements.

Source : Guide pratique des études universitaires au Québec

Autres renseignements :

Pour porter le titre d'ingénieur, il faut faire partie de l'Ordre des ingénieurs du Québec.

Professions liées :

Ingénieur minier

Professionnel du secteur des sciences appliquées qui conçoit et planifie l'aménagement d'un site minier et de ses différentes installations et qui organise et gère les opérations d'exploitation de la mine en vue d'extraire le minerai du sous-sol avec un maximum de rendement tout en veillant à la santé et à la sécurité des travailleurs ainsi qu'à la protection de l'environnement.

Tâches :

  • Effectue des levés et des études préliminaires sur le minerai, les dépôts miniers ou de houille afin d'évaluer la faisabilité économique et environnementale de futures opérations minières.
  • Prépare une estimation des coûts d'exploitation et contrôle les dépenses liées à la production.
  • Élabore les échéanciers ainsi que les plans et devis des travaux nécessaires à l'exploitation.
  • Détermine les procédés d'extraction selon les caractéristiques du gisement, la stabilité des couches environnantes et l'épaisseur de la couverture.
  • Situe et planifie l'aménagement des puits de mine, des galeries et des chambres.
  • Établit les patrons de forage et de dynamitage convenant aux procédés d'extraction.
  • Choisit l'équipement et l'outillage les plus efficaces et les plus économiques pour amener le minerai à la surface.
  • Planifie la construction de routes, de voies ferrées et de convoyeurs pour le transport du minerai sur le chantier.
  • Met au point, choisit ou fournit, en collaboration avec d'autres spécialistes du génie, les machines et les installations requises pour traiter le minerai (broyage, triage, séchage, etc.).
  • Détermine les méthodes sécuritaires et efficaces à utiliser pour exploiter les gisements miniers.
  • Détermine, avec d'autres spécialistes du génie, les systèmes d'éclairage, de ventilation et de drainage qui assurent la sécurité des équipes de travail.
  • Inspecte la mine pour s'assurer de la sécurité des lieux.
  • Analyse la qualité de l'air à l'intérieur de la mine en vue de s'assurer qu'elle réponde aux normes.
  • Peut superviser et coordonner le travail des techniciens, des technologues, du personnel d'arpentage et d'autres ingénieurs.
  • Conçoit, élabore et met à l'essai des applications informatiques pour la conception, la modélisation, la représentation des mines et la surveillance des conditions dans la mine.
  • Peut participer à la réalisation de différents projets de construction tels que des métros, des tunnels, des barrages hydroélectriques, des routes, etc.

Source : Repères

Officier du génie (Forces canadiennes)

Officier de l'Armée de terre du domaine des sciences appliquées qui assure, directement ou par l'intermédiaire de subalternes, les services de génie civil aux unités de combat terrestres ainsi qu'aux unités stationnaires. Planifie, conçoit, construit, exploite et entretient les ouvrages militaires sur le théâtre des opérations grâce, entre autres, à ses connaissances des techniques de la construction et de la démolition.

Tâches :

  • Étudie les projets de construction.
  • Fournit des conseils sur les techniques et les procédures d'entretien et de réparation.
  • Surveille la construction et l'entretien d'édifices domestiques et militaires, de routes, de ponts, de pistes, de systèmes d'approvisionnement en eau, de systèmes d'élimination des déchets ainsi que la création et la réduction des obstacles et des fortifications.
  • Assure du soutien dans les domaines de la cartographie et de la géodésie dans le cadre des opérations navales, terrestres et aériennes.
  • Coordonne et dirige les activités du personnel d'incendie.
  • Exerce un contrôle des ressources (budgets, matériel et main-d'œuvre).
  • Gère les biens immobiliers et agit à titre de conseiller et agent de liaison pour les questions de génie.
  • Mène des études pour déterminer les améliorations à apporter aux procédures d'entretien.
  • Assure la gestion des ressources humaines et matérielles placées sous son commandement ainsi que des ressources financières mises à sa disposition.

Source : Repères

Officier du génie aérospatial (Forces canadiennes)

Officier de l'Aviation du domaine des sciences appliquées en aéronautique qui est responsable de la maintenance des aéronefs militaires, du matériel de servitude de ces appareils et des installations qui y sont rattachées ainsi que de la gestion des ressources humaines, matérielles et financières mises à sa disposition afin d'assurer la fiabilité et le bon état des appareils. Il veille également à l'efficacité des différentes opérations militaires.

Tâches :

  • Gère et supervise le personnel et les ressources nécessaires à l'exécution des travaux qui ont trait à l'entretien, à l'inspection et à la réparation des aéronefs.
  • Assure la conception, la production et la mise à l'essai des nouveaux systèmes liés aux aéronefs ainsi que la modification des systèmes existants.
  • Gère le cycle de vie des aéronefs et des systèmes d'armement aérien.
  • Participe à l'élaboration des plans, des politiques, des normes et des spécifications relatives aux aéronefs, au matériel de servitude et aux installations.
  • Fournit aux personnes intéressées des conseils d'ordre technique sur le fonctionnement des aéronefs.
  • Prépare les plans des véhicules, de leurs éléments et du matériel auxiliaire.
  • Met au point et dirige des simulations informatiques de véhicules, de systèmes et de composantes aérospatiaux.
  • Fait des essais en laboratoire avec des modèles réduits afin de valider des concepts (ex. : vérifie la stabilité et le contrôle du véhicule selon sa forme et ses dimensions, etc.).
  • Calcule la stabilité des structures, le poids utile, la puissance et la poussée des moteurs ainsi que le comportement en vol.
  • Conçoit et essaie les systèmes de contrôle automatisés.
  • Dirige la construction et les essais de prototypes.
  • Analyse et règle les problèmes éprouvés lors des essais (fatigue et vibration des métaux, effet de la chaleur due à la friction de l'air, relation poids utile-charge à transporter).
  • Surveille la préparation des plans et devis en vue de l'exécution.
  • Planifie la production des pièces, des instruments, des systèmes de contrôle et des moteurs.
  • Prépare les prescriptions du matériel et des procédés utilisés dans la fabrication, l'entretien, la réparation ou la modification des diverses composantes aérospatiales.
  • Supervise l'assemblage des pièces, l'installation des instruments, des moteurs et de tout autre matériel pertinent.
  • Analyse les vols d'essai pour s'assurer que les véhicules soient conformes aux devis et répondent aux normes de sécurité.
  • Élabore des prescriptions d'emploi, des calendriers d'entretien et des manuels pour les opérateurs.
  • Élabore les phases techniques du soutien logistique et opérationnel des véhicules et systèmes aérospatiaux.
  • Enquête et fait des rapports sur les défectuosités des structures ou autres composantes ou systèmes, les accidents ou incidents et fait des recommandations pour apporter des mesures correctives.
  • Rédige des rapports techniques.
  • Assure la gestion des ressources humaines et matérielles placées sous son commandement ainsi que des ressources financières mises à sa disposition.

Source : Repères

Officier du génie électrique et mécanique (Forces canadiennes)

Officier de l'Armée de terre du domaine du génie qui est responsable de la maintenance et du soutien technique de l'ensemble du matériel de terre de l'Armée de terre, de la Marine et de l'Aviation tel que les détecteurs radar, les matériaux de l'ère spatiale, le matériel informatique, les systèmes électroniques, hydrauliques et mécaniques, et ce, en vue d'assurer en tout temps le bon fonctionnement du matériel.

Tâches :

  • Assure la gestion des ressources humaines et matérielles placées sous son commandement ainsi que des ressources financières mises à sa disposition.
  • Veille à ce que le matériel soit en bon état et adapté aux fins du service.
  • Fournit des conseils à ses collègues.
  • Participe à la conception, la mise au point, l'évaluation et l'acquisition du matériel.
  • Accomplit des tâches de nature technique, tactique et administrative.
  • Analyse les contraintes (forces, température, vibrations, pressions) que subissent les mécanismes, les machines et les installations.
  • Surveille l'élaboration des plans de travail en indiquant les matériaux à utiliser et la méthode de fabrication à privilégier.
  • Recherche la cause des défaillances mécaniques ou des problèmes d'entretien non prévus.
  • Évalue les procédés, les installations et les produits pour assurer leur conformité aux normes de sécurité.
  • Établit des programmes de maintenance préventive et de réparation pour maintenir la qualité du matériel.

Source : Repères

Universités offrant le programme :

Pour plus d'information

Rencontrez la conseillère en information scolaire et professionnelle au local S-207.
Lundi au jeudi : 9 h à 12 h et 13 h à 16 h
Vendredi : 9 h à 12 h