Le diplômé en mathématiques-physique se dirige vers des emplois dans des secteurs de haute technologie où des problèmes mathématiques complexes doivent être résolus : gestion et optimisation de réseaux, programmation scientifique, etc.

Source : Guide pratique des études universitaires au Québec

Professions liées :

Voir les professions liées à la formation en mathématiques.

Physicien

Spécialiste de la physique étudie les composantes et les lois universelles de la nature telles que les forces, l’énergie, la structure de la matière et leurs interactions mutuelles, à l’échelle atomique, planétaire et cosmique, à l’aide d’instruments de mesure ou d’outils mathématiques et informatiques, en vue d’augmenter notre connaissance des phénomènes naturels et de contribuer au développement des sciences connexes et des technologies de pointe.

Tâches :

EN RECHERCHE EXPÉRIMENTALE

  • Imagine et conduit des expériences pour identifier et mesurer des propriétés spécifiques de la matière.
  • Conçoit des expériences pour qualifier et vérifier les hypothèses et les modèles.
  • Conçoit, si nécessaire, les instruments requis pour réaliser ces expériences.
  • Rédige des articles et rapports pour diffusion du résultat de ses expériences.
  • Élabore des hypothèses et des modèles d’organisation de la matière.

 

EN RECHERCHE THÉORIQUE

  • Utilise les mathématiques pour décrire les relations existant entre les phénomènes physiques étudiés.
  • Synthétise les données mathématiques et formule des lois, des théories ou des principes nouveaux.
  • Prévoit, par le calcul et la simulation au moyen de l’ordinateur, des résultats d’expériences portant sur des phénomènes physiques peu connus.

 

EN RECHERCHE APPLIQUÉE

  • Collabore avec des spécialistes du génie pour développer la technologie permettant l’application de nouvelles découvertes

Source : Repères

 

Astrophysicien

Spécialiste du domaine des mathématiques et de la physique qui observe, analyse et interprète les positions, les mouvements, la structure et l’évolution des corps célestes tels que la lune, le soleil, les planètes, les étoiles et les galaxies dans le but d’accroître les connaissances sur l’univers et de mettre au point des instruments ou des techniques d’observation.

Tâches :

  • Étudie l’évolution des corps célestes, des galaxies et de l’univers.
  • Observe les corps célestes à l’aide de divers instruments astronomiques.
  • Détermine la masse, la position, le mouvement, la composition, l’intensité et la structure des différents corps célestes et interprète les informations recueillies.
  • Analyse les propriétés physiques des corps célestes.
  • Développe des modèles théoriques permettant d’analyser et de comprendre des phénomènes célestes.
  • Rédige des articles et des rapports scientifiques.
  • Donne des conférences pour présenter le résultat de ses recherches.
  • Surveille et coordonne le travail des techniciens.
  • Peut mettre au point des instruments et des logiciels d’observation et d’analyse astronomique ou participer à la mise au point de ces instruments.

Source : Repères

 

Universités offrant le programme :

Université de Montréal

Université Bishop’s

Pour plus d’information

Rencontrez la conseillère en information scolaire et professionnelle au local S-207. Lundi au jeudi : 9 h à 12 h et 13 h à 16 h Vendredi : 9 h à 12 h