Le diplômé en météorologie possède les qualifications pour travailler au sein d'organismes privés et publics œuvrant dans le domaine des géosciences. Dans la concentration en géologie, le diplômé pourra faire l'évaluation de tous les types de terrains géologiques afin d'en établir l'âge, la structure et la genèse. Dans la concentration en météorologie, le diplômé aura une base solide en mathématique appliquée et en physique. Ceci pourra le mener, à titre d'exemple, à des domaines tels l'exploration des ressources minières et hydriques ou à la météorologie prédictive.

Source : Guide pratique des études universitaires au Québec

Perspectives d’emploi :

Le principal employeur des météorologues est le Service météorologique du Canada d'Environnement Canada. Le météorologue peut aussi agir en tant qu'expert-conseil dans les domaines agricole, forestier ou énergétique. Des entreprises privées et des firmes-conseils en génie et en environnement, de même que des entreprises de communication, offrent également des débouchés.

Les diplômés en météorologie sont très recherchés, le marché du travail étant présentement en pénurie de candidats.

Source : Guide d'admission  des études de 1er cycle, UQAM


Profession liée :

Météorologue

Spécialiste des sciences de l'atmosphère qui étudie les phénomènes atmosphériques ainsi que leur influence sur le temps, la climatologie et les modifications climatiques et qui interprète diverses données numériques et d'observations sur les conditions atmosphériques afin d'établir les prévisions du temps adaptées aux domaines de l'aviation, de la marine, des entreprises industrielles et agricoles ainsi qu'au public en général.

Tâches :

  • Analyse et interprète les données recueillies dans les stations météorologiques (température, direction et vitesse du vent, volume des précipitations, humidité, pression atmosphérique) et les images transmises par satellite et radar météorologique.
  • Interprète les cartes et les tableaux détaillés des conditions atmosphériques.
  • Prépare des bulletins météorologiques et des prévisions du temps et participe à leur diffusion.
  • Agit en tant qu'expert-conseil auprès du public et des entreprises directement concernées par les conditions météorologiques et climatiques (entreprises aériennes, navales, agricoles, etc.).
  • Effectue des recherches portant sur les processus et les facteurs qui agissent sur les phénomènes atmosphériques, les conditions météorologiques et le climat.
  • Étudie la formation et l'évolution des nuages, des précipitations, des orages et du temps à très court terme et émet des avertissements.
  • Élabore et met à l'essai des modèles mathématiques météorologiques ou climatiques conçus sur ordinateurs, pour l'expérimentation, pour les prévisions météorologiques ou pour les projections des changements climatiques.
  • Surveille et coordonne le travail de techniciens.
  • Peut faire des expériences sur la disparition des brouillards, le déclenchement artificiel de la pluie et diverses autres façons de modifier le temps.
  • Peut aussi participer à des recherches dans le domaine de l'environnement (pollution atmosphérique, écologie, analyse d'impact, etc.).
  • Peut donner des conférences scientifiques, publier des rapports, des articles ou des textes de vulgarisation pour les spécialistes, les usagers ou le grand public.
  • Peut participer, au besoin, à la conception et à la mise au point de nouveaux équipements et de nouvelles méthodes de collecte de données météorologiques, de télédétection et au développement de modèles mathématiques météorologiques ou climatiques.

Source : Repères

 

Universités offrant le programme :

Pour plus d’information

Rencontrez la conseillère en information scolaire et professionnelle au local S-207.
Lundi au jeudi : 9 h à 12 h et 13 h à 16 h
Vendredi : 9 h à 12 h