Le criminologue œuvre au niveau des systèmes de correction et de réadaptation des délinquants ainsi qu'au niveau des causes sociales, familiales et personnelles de la conduite délinquante. Il aide le délinquant et le criminel à se resocialiser.

Il peut aussi occuper des postes où il pourra assumer diverses tâches administratives, comme voir au classement des prévenus et à la sélection et à la direction du personnel spécialisé dans différents secteurs : police, justice, correction, prévention, enseignement et recherche.

Autres renseignements :

Société de criminologie du Québec

Professions reliées :

Criminologue

Professionnel des sciences sociales qui étudie les phénomènes de la criminalité, leurs causes et leurs effets sur les victimes, ainsi que les programmes, les politiques et le système judiciaire, dans le but de resocialiser les contrevenants et de protéger les droits des individus et de la collectivité.

Tâches :

  • Organise et dirige les mesures sociales auprès des contrevenants.
  • Analyse les statistiques sur la criminalité.
  • Applique diverses méthodes de resocialisation afin d'aider les délinquants jeunes et adultes.
  • S'occupe de l'administration générale, de la formation du personnel et de la classification des détenus dans les institutions pénitenciaires.
  • Met sur pied et dirige un système de dépistage de la délinquance.
  • Fournit l'expertise psychosociale auprès des tribunaux et autres intervenants pour faciliter l'administration de la sentence.
  • Établit des méthodes et des programmes d'aide aux victimes.
  • Fait des recherches sur les problèmes criminologiques et pénologiques actuels.
  • Conçoit, applique, évalue des activités de recherche, d'intervention ou de consultation à caractère criminologique.

Source : Repères

Agent de probation

Spécialiste de l'évaluation et de l'intervention qui effectue la supervision de délinquants, jeunes ou adultes, qui sont en liberté surveillée, en vue de contribuer à leur réinsertion sociale tout en assurant la protection de la société.

Tâches :

  • S'entretient avec le délinquant, sa famille et d'autres personnes afin de préparer un rapport présentenciel.
  • Fait enquête, à la demande du tribunal, sur les antécédents sociaux, la personnalité et les capacités de réhabilitation du contrevenant.
  • Interprète les conclusions de l'enquête.
  • Rédige un rapport.
  • Avise le contrevenant de ses droits et obligations.
  • Évalue le contrevenant après la sentence afin de planifier la réinsertion sociale.
  • Suggère un programme de réadaptation qui fera appel aux services des organismes d'assistance.
  • Réfère le délinquant aux services communautaires et sociaux en mesure de faciliter sa réadaptation.
  • Rencontre régulièrement le délinquant afin de lui porter aide et de le conseiller.
  • Conscientise et responsabilise la clientèle.
  • Supervise les conditions de probation.
  • Participe à l'élaboration de programmes, de politiques et d'orientations.
  • Évalue régulièrement les progrès du contrevenant pendant la période de liberté surveillée définie par la cour.
  • Informe les autorités lorsque le contrevenant manque à ses obligations et fait des recommandations.
  • Peut faire de la prévention.

Source : Repères.

Agent au classement des détenus dans les pénitenciers

Spécialiste de la réadaptation sociale qui effectue des tâches reliées à la réinsertion sociale d'individus au sein des établissements pénitentiaires dans le but d'aider ces institutions à répondre aux besoins psychosociaux, professionnels, scolaires et personnels des détenus.

Tâches :

  • Interroge les nouveaux détenus ainsi que les récidivistes et étudie les antécédents et les dossiers de ces derniers.
  • Détermine les besoins spécifiques de chaque individu.
  • Rédige un rapport de classement pour chaque détenu.
  • Indique le genre d'incarcération et le type d'intervention le plus favorable à la réadaptation de chaque détenu.
  • Met au point un plan de réadaptation pour chaque détenu en tenant compte des besoins spécifiques de chacun.
  • Offre des conseils et un service de counseling.
  • Évalue périodiquement les progrès réalisés par les détenus.
  • Examine les rapports sur la conduite des détenus et détermine s'ils sont prêts à bénéficier d'une libération sur parole.
  • Suit les progrès des anciens détenus par l'intermédiaire des organismes privés ou publics qui les ont pris en charge.
  • Dirige les séances de formation à l'intention du personnel des institutions pénitentiaires.

Source : Repères

Agent de libération conditionnelle

Professionnel des sciences sociales qui intervient auprès des personnes incarcérées bénéficiant d'une libération conditionnelle, en les guidant et les conseillant afin de favoriser la réinsertion sociale des individus et d'assurer la sécurité du public.

Tâches :

  • Étudie le dossier de la personne incarcérée et fait des recommandations.
  • Évalue par des entrevues et des enquêtes l'admissibilité de la personne incarcérée à la libération conditionnelle.
  • Surveille les détenus pendant leur libération pour s'assurer que les conditions de leur libération soient respectées. S'il y a lieu, peut procéder à la suspension de la libération conditionnelle et proposer les mesures appropriées.
  • S'entretient régulièrement avec les personnes détenues afin de les aider en matière d'éducation, d'emploi, de relations sociales, et les dirige vers des personnes-ressources.
  • Rédige des rapports sur l'évolution sociale et psychologique du détenu.
  • Travaille en collaboration avec les organismes sociaux et gouvernementaux qui s'occupent de la réhabilitation des personnes concernées.
  • Collabore avec la justice à titre d'expert et participe aux audiences.

Source : Repères

Agent des services correctionnels

Fonctionnaire œuvrant au sein des services de protection des gouvernements fédéral et provincial dont la fonction est de surveiller les détenus et les prévenus et de maintenir l'ordre établi dans les établissements pénitentiaires et autres lieux de détention, en vue d'assurer la protection et la sécurité publique, et ce, tout en gérant la sentence.

Tâches :

  • Surveille la conduite et le comportement des détenus pour assurer un climat de coexistence pacifique.
  • S'assure régulièrement que les portes, les barrières et les dispositifs de sécurité fonctionnent bien et que les clés et le matériel de sécurité sont sous bonne garde.
  • Assure la sécurité dynamique auprès des détenus et des prévenus pendant leurs périodes de travail, les repas et les périodes de loisirs.
  • Effectue les rondes dans les secteurs qui lui sont assignés et rapporte ses observations à son supérieur.
  • Escorte les prévenus et les détenus pendant les déplacements ou lors d'absences temporaires.
  • Rédige les rapports d'admission et les rapports de conduite des détenus.
  • Note l'identité des visiteurs et les renseigne au besoin.
  • Rédige des plans correctionnels qui répondent aux besoins des détenus.
  • Gère la sentence d'un certain nombre de détenus par des rencontres mensuelles.
  • Surveille et coordonne, à l'occasion, le travail des autres agents des services correctionnels.
  • Compte et fouille les détenus, au besoin.

Source : Repères

Conseiller en réadaptation

Professionnel du secteur des relations d'aide qui intervient auprès des personnes présentant des déficiences et des incapacités à la suite d'un accident ou d'une maladie en vue de les aider, par des mesures appropriées, à retourner à leurs habitudes de vie sur le plan social, scolaire ou professionnel.

Tâches :

  • Rencontre la personne et afin d'évaluer ses besoins au regard de son potentiel d'intégration sociale, scolaire ou professionnelle.
  • Élabore et met en oeuvre, en collaboration avec la personne, un plan de réadaptation personnalisé.
  • Choisit les mesures appropriées et décide des actions à prendre pour atteindre les objectifs fixés et en évaluer les résultats.
  • Identifie les ressources nécessaires et précise leur mandat.
  • Coordonne l'ensemble des services mis en place pour la réalisation du plan et en assure le suivi.
  • Assiste la personne tout au long de sa démarche de réadaptation.
  • Travaille en étroite collaboration avec les ressources spécialisées en réadaptation, en intégration sociale et professionnelle, de même qu'avec les employeurs.
  • Fait les recommandations nécessaires concernant l'aptitude à l'emploi à la fin du processus de réadaptation.
  • Rédige des rapports qui exposent en détail les constatations et les recommandations.

Source : Repères.

Officier de la police militaire (Forces canadiennes)

Officier des Forces canadiennes dont le rôle est d'offrir des services de sécurité et de police militaire en assurant la gestion du personnel et des ressources matérielles placées sous son commandement en vue de veiller à la protection du personnel militaire, à l'application des lois et règlements, à la prévention du crime, au maintien de l'ordre et de la paix ainsi qu'à la sécurité du matériel et des systèmes informatiques en plus d'appuyer les opérations terrestres, aériennes et maritimes.

Tâches :

  • Assure la gestion des ressources matérielles et humaines placées sous son commandement ainsi que des ressources financières mises à sa disposition.
  • Fournit des conseils au commandant et au personnel d'état-major.
  • Protège le personnel, l'information, le matériel et les opérations contre le terrorisme, l'espionnage, la subversion, le sabotage, l'extrémisme, les crimes et la désinformation.
  • Fournit l'assistance dans le respect de la discipline.
  • S'occupe de la prévention et de la détection du crime.
  • Fait enquête sur des crimes.
  • Effectue le contrôle de la circulation.
  • Assure la surveillance des prisonniers de guerre, des personnes sous garde et des réfugiés.
  • Effectue la recherche, le regroupement, l'analyse et la diffusion d'informations pertinentes en matière de renseignements de sécurité et de police criminelle.

Source : Repères.

Universités offrant le programme :

L'université de Gatineau offre un D.E.S.S. en criminologie clinique, le préalable est :

  • un baccalauréat en psychologie   OU
  • un baccalauréat en psychoéducation  OU
  • Un baccalauréat en criminologie

 

Pour plus d'information

Rencontrez la conseillère en information scolaire et professionnelle au local S-207.
Lundi au jeudi : 9 h à 12 h et 13 h à 16 h
Vendredi : 9 h à 12 h