Le programme en économie forme des gens qui auront une bonne connaissance des rouages économiques et une maîtrise suffisante des méthodes d'analyse et d'observation dans cette spécialité. Le programme développe chez l'étudiant une plus grande ouverture à l'ensemble des grands courants économiques d'aujourd'hui, tant par une description de leurs pendants actuels et futurs que par une vue de leur évolution historique.

Les matières de base de ce programme sont les fondements en théorique économique, les mathématiques et les statistiques. À partir de ces fondements, l'étudiant choisit ensuite ses options parmi des cours très variés.

Autres renseignements :

Association des économistes québécois

Professions reliées :

Agent de développement économique

Professionnel de l'administration publique exerce des fonctions contribuant à stimuler l'entrepreneuriat et à soutenir la création, l'implantation, l'attraction ou le développement d'entreprises de différents secteurs économiques dans les régions rurales ou urbaines, en vue de favoriser la croissance économique de ces régions et d'en accélérer le développement.

Tâches :

  • Élabore le profil socio-économique de la région ou de la localité.
  • Identifie les endroits favorables à la localisation industrielle, commerciale et touristique sur son territoire.
  • Met sur pied des programmes d'éducation, d'animation et d'information sur l'économie et l'entrepreneurship.
  • Participe à l'élaboration de stratégies de développement économique de son territoire.
  • Définit un plan d'action et supervise sa réalisation.
  • Coordonne ses interventions avec les organismes intéressés.
  • Identifie et accompagne les entrepreneurs et les investisseurs locaux susceptibles de créer de nouvelles entreprises, de participer à l'expansion d'entreprises existantes, de créer de nouveaux marchés et de nouveaux produits.
  • Répond aux demandes d'information des gens d'affaires concernant les possibilités de développement.
  • Identifie et évalue les besoins des entrepreneurs locaux et leur propose des plans d'action.
  • Conseille les entreprises sur les procédures à suivre et les conditions à remplir.
  • Met sur pied des programmes visant à attirer les investissements étrangers.
  • Prépare un inventaire économique des facteurs favorables à l'implantation de nouvelles activités économiques dans la région.
  • Coordonne ou dirige des activités de nature économique à l'intention de la communauté.

Source : Repères

Agroéconomiste

Spécialiste de l'économie agroalimentaire et du développement en milieu rural qui analyse la situation économique et financière des entreprises agricoles et agroalimentaires et qui effectue du service-conseil auprès des agriculteurs et agricultrices tout au long du processus de production et de distribution en vue de planifier et d'améliorer l'utilisation de l'ensemble des ressources nécessaires à la réalisation de ces activités.

Tâches :

  • Conseille les agriculteurs sur la planification, le financement et la gestion de leur exploitation.
  • Étudie les demandes de financement présentées par les agriculteurs aux organismes prêteurs publics (gouvernement) et privés (banques, caisses populaires).
  • Conçoit, administre et analyse des programmes gouvernementaux de crédit agricole et industriel, de soutien au revenu, d'assurance récolte et d'aide à la production qui sont destinés au secteur agroalimentaire.
  • Analyse différentes caractéristiques de l'évolution des marchés agricoles telles que la tendance des prix et des volumes de production et le volume des importations et des exportations.
  • Évalue les effets de l'évolution de l'environnement économique et de la conjoncture nationale et internationale sur le secteur agroalimentaire.
  • Planifie les achats et ventes d'intrants agricoles (céréales ou autres) pour les entreprises d'approvisionnement à la ferme.
  • Prodigue des conseils aux agriculteurs en matière de mise en marché ou de commercialisation de leurs produits alimentaires.
  • Agit à titre de conseiller en développement régional et en commercialisation et distribution alimentaires.
  • Participe à des projets de développement international dans les pays du Tiers-Monde à divers niveaux (vulgarisation, gestion de projet, analyse des problèmes de sécurité alimentaire).
  • Introduit des outils informatisés pour aider les agriculteurs à prendre des décisions en matière de production et de gestion agricole.

Source : Repères

Économiste en commerce international

Spécialiste des sciences sociales qui étudie les divers aspects des échanges de biens et de services entre les pays afin de faciliter la prise de décisions en matière d'activités ou de transactions commerciales internationales.

Tâches :

  • Étudie le contrôle des changes, les opérations boursières et le taux de change des devises étrangères pour déterminer la politique à suivre en matière d'investissements et de transferts de capitaux.
  • Recueille et analyse les données statistiques et autres informations sur le commerce international.
  • Sélectionne les informations utiles et en analyse le contenu économique.
  • Examine les conditions économiques d'une région géographique ou politique spécifique.
  • Analyse les éléments de politique commerciale, tels que les tarifs douaniers, quotas, contingentements et les monopoles, afin de résorber ou d'éliminer les différends commerciaux.
  • Conseille les entreprises et les institutions gouvernementales sur les stratégies ou politiques en matière de commerce international.

Source : Repères

Économiste en développement international

Spécialiste des sciences sociales qui étudie et analyse les facteurs de la croissance économique des pays en voie de développement dans le but de mettre en place des structures et des politiques qui permettront d'améliorer leur avenir économique.

Tâches :

  • Étudie les facteurs qui déterminent la croissance économique des pays en voie de développement.
  • Analyse l'impact des politiques de diversification sur leur stabilité économique.
  • Réalise diverses études sur les possibilités d'implantation de nouvelles industries ou sur la modernisation des infrastructures industrielles existantes.
  • Prépare des rapports, des estimations et des prévisions.
  • Participe à l'élaboration de politiques qui favoriseront l'implantation de nouvelles industries dans ces pays.
  • Conseille les gouvernements et les organismes gouvernementaux en ce qui concerne les mesures propres à favoriser la croissance économique.

Source : Repères

Économiste du travail

Spécialiste des sciences sociales qui étudie l'état du marché du travail et de ses différentes composantes (offre et demande de main-d'oeuvre, taux d'emploi par secteur, moyenne salariale, conditions de travail, etc.) afin de prévoir les tendances de la main-d'oeuvre et de formuler des propositions ou des avis au sujet des mesures, des programmes ou des politiques concernant le marché du travail.

Tâches :

  • Réunit des données sur l'offre et la demande de main-d'oeuvre, les salaires, les heures de travail et la productivité.
  • Effectue ou dirige des recherches et des études.
  • Étudie les conditions de travail régissant certains groupes économiques.
  • Étudie et propose des méthodes visant à améliorer les techniques d'arbitrage et de conciliation employées dans le règlement des conflits de travail.
  • Étudie la législation du travail, l'assurance-emploi, les règlements sur les accidents de travail, les négociations collectives, les syndicats, et leurs effets sur la population active et le marché du travail.
  • Étudie les implications des problèmes reliés à la main-d'oeuvre sur les politiques économiques des gouvernements et des entreprises.
  • Interprète les données recueillies.
  • Analyse les causes, les effets et les situations observés afin de prédire les tendances futures.
  • Conseille les organismes gouvernementaux et les entreprises commerciales ou industrielles en matière de main-d'oeuvre et de travail.
  • Mesure et interprète les phénomènes économiques.
  • Propose des politiques à suivre et formule des recommandations adéquates en matière de législation du travail, de négociation des conventions collectives, de programmes d'aide ou de politiques d'embauche.

Source : Repères

Économiste financier

Spécialiste des sciences sociales qui étudie les caractéristiques de la monnaie, du crédit, des méthodes de crédit, des sources de financement et des instruments d'investissement de capitaux ainsi que le fonctionnement des banques et d'autres institutions financières afin de faire des prévisions économiques et d'aider, notamment, à la mise en place de politiques monétaires et budgétaires ou relatives au système financier.

Tâches :

  • Dirige et effectue des recherches sur l'impact des diverses législations et politiques du gouvernement sur le système financier.
  • Met au point des méthodes pour recueillir et traiter les données économiques.
  • Analyse des situations et des événements ayant un impact économique important.
  • Étudie l'impact de ces événements sur les politiques économiques des gouvernements et des entreprises.
  • Analyse les données économiques à l'aide des techniques de la statistique.
  • Élabore des modèles afin d'illustrer et de prévoir les phénomènes économiques.
  • Réalise des modèles de planification financière.
  • Prépare des rapports, des estimations et des prévisions basées sur des études économiques et sur l'analyse et l'interprétation des données.
  • Propose des plans pour résoudre des problèmes économiques.
  • Conseille les entreprises en matière de stratégies financières et les institutions gouvernementales à l'égard des politiques monétaires, budgétaires et relatives au système financier.
  • Effectue des recherches en matière de politiques de financement.

Source : Repères

Économiste industriel

Spécialiste des sciences sociales qui étudie les problèmes liés à l'activité économique de sociétés ou d'entreprises particulières dans le but d'assurer une meilleure gestion de l'actif de ces dernières et de rechercher des marchés avantageux.

Tâches :

  • Examine les différentes facettes (politiques, coûts, mise en marché, etc.) ainsi que les problèmes liés à l'activité économique des entreprises.
  • Réalise diverses études sur les facteurs économiques liés à la production, à la fixation des prix, à la distribution et à l'utilisation des marchandises et des services
  • Étudie la structure des marchés où l'entreprise opère ainsi que leur comportement et leur performance.
  • Prépare des analyses sur des situations économiques et des événements ayant un impact économique important.
  • Analyse les méthodes de financement, les coûts, les techniques de production et les politiques de mise de marché.
  • Étudie les structures internes de l'entreprise et ses méthodes de production et de commercialisation.
  • Analyse les tendances du marché de façon à adapter la production à la consommation future et de déceler les possibilités de nouveaux marchés.
  • Interprète l'impact sur les politiques industrielles des règlements et restrictions imposés par le gouvernement.
  • Prépare des rapports, des estimations et des prévisions à partir d'études et d'analyses de données économiques.
  • Élabore des plans pour solutionner divers problèmes économiques et propose des politiques.

Source : Repères

Cambiste

Professionnel du secteur des finances qui,  pour le compte d'une institution financière, d'une institution non financière ou d'un courtier, négocie des monnaies ou des devises de pays ou des titres d'emprunt (marché monétaire) émis par différents paliers de gouvernement et/ou par des sociétés corporatives afin de combler leurs besoins en devises pour régler leurs opérations d'import-export ou leurs investissements et emprunts à l'étranger.

Tâches :

  • S'informe de tout ce qui peut influencer la vie économique d'un pays, d'une région économique mondiale ou locale en se tenant à l'affût de l'information diffusée sous toutes ses formes.
  • Suit le cours du marché dans la sphère de son activité propre par des moyens électroniques courants ou par des références.
  • Évalue les conditions du marché et oriente son agir et ses prises de position.
  • Conclut des transactions dans sa sphère d'opération avec des cambistes d'autres sociétés.
  • Exécute des transactions avec des clients institutionnels et commerciaux.
  • Informe la clientèle sur l'actualité financière et économique.
  • Peut avoir à conseiller des entreprises quant à la meilleure stratégie de change à adopter pour les protéger contre les fluctuations du taux de change.

Source : Repères

Autres professions reliées :

Agent de développement industriel ou de promotion commerciale, analyste des marchés (du milieu industriel ou public), analyste financier, consultant dans les firmes d'experts conseils, courtier, enseignant (au collégial), gestionnaire, journaliste spécialisé, recherchiste.

Source : Université du Québec à Montréal

Universités offrant le programme :

Pour plus d'information

Rencontrez la conseillère en information scolaire et professionnelle au local S-207.
Lundi au jeudi : 9 h à 12 h et 13 h à 16 h
Vendredi : 9 h à 12 h