Cette spécialisation vise à familiariser l'étudiant avec les différentes facettes de la gestion en tenant compte des enjeux internationaux et à le doter d'outils nécessaires pour mener à bien des opérations partout dans le monde.

Source : Baccalauréat en administration des affaires, HEC Montréal.

Les domaines principaux liés à la profession :

DOMAINES PRINCIPAUX

Gérer l’internationalisation de l’entreprise

Réfère aux activités reliées à la gestion de l’ensemble des processus stratégiques et opérationnels menant et facilitant l'internationalisation des activités d'affaires d’une entreprise :

  • Stratégie : élaborer des stratégies d’internationalisation, évaluer les risques et avantages des différentes stratégies, établir un plan de mise en œuvre de la stratégie choisie, analyser la situation de changement et y apporter des améliorations;
  • Fusions/acquisitions  : gérer la création d’alliances stratégiques et d’acquisitions internationales, analyser et gérer les facteurs culturels impliqués dans les fusions et acquisitions internationales;
  • Marketing  : promouvoir et développer des marchés internationaux tant au niveau des exportations que des importations, analyser les marchés étrangers, faire du conseil aux ventes à l’exportation;
  • Logistique : gérer les activités logistiques d’exportation-importation, prendre en charge les formalités de dédouanement, la tarification du transport;
  • TI : gérer les transferts de technologie à l’international, créer des partenariats internationaux pour la création de technologie, s’occuper de l’outsourcing ou internalisation des unités internationales de R&D, gérer les connaissances (knowledge management) en contexte d’internationalisation;
  • Gestion des ressources humaines : intégrer et faire le suivi des expatriés, gérer les différences culturelles au sein de l’entreprise, prendre en charge le recrutement et la sélection dans un contexte international, la formation interculturelle et le développement managérial international, ainsi que la rémunération des cadres internationaux;
  • Droit et fiscalité : offrir des conseils en matière de fiscalité internationale;
  • Comptabilité/finance : choisir la devise, le mode de paiement, analyser les risques de paiement dans un contexte d’internationalisation.

 Gérer l’environnement de l’entreprise

Fait référence aux activités visant la gestion du contexte dans lequel l’entreprise œuvre, constitué de diverses composantes économiques, politiques, commerciales, légales, socioculturelles :

  • Économie internationale : analyser la structure et l’évolution de l’environnement concurrentiel international des organisations, examiner les perspectives de développement des marchés et les facteurs de localisation industrielle, préparer des projets internationaux, étudier les conséquences des législations et des réglementations locales (y compris environnementales) sur le développement de l’entreprise;
  • Finance internationale : gérer les investissements internationaux et les portefeuilles internationaux, identifier et évaluer les opportunités et les risques rattachés aux investissements internationaux, conseiller les entreprises multinationales.

Source : HEC

Professions reliées :

Agent de commercialisation internationale agent de développement internationale, analyste de marchés, conseiller en commerce international, conseiller en développement industriel, consultant en ressources humaines à l'international,gestionnaire de programmes (coopération industrielle), etc.

Employeurs potentiels :

Gouvernement, moyennes et grandes entreprises (ex. : Hydro Québec, Bombardier), maisons import-export, entreprises de consultation, Firmes de courtier en douanes, Firmes de service-conseil spécialisées en commerce international, institutions et organismes internationaux.

Universités offrant le programme :

Pour plus d'information

Rencontrez la conseillère en information scolaire et professionnelle au local S-207.
Lundi au jeudi : 9 h à 12 h et 13 h à 16 h
Vendredi : 9 h à 12 h